Créée le, 19/06/2015

 Mise à jour le, 12/05/2019

Visiteurs N°  




Accueil
Nouveau Blog Nouveautés Moteur de Recherche Votre Caddie Pour Vos Achats Votre Espace Membre Vos Signets et Vos Jeux Préférés Page de Bienvenue Statique Site en Français Site en Anglais
Sommaires
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Testez vos Connaissances Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Lexique Électronique Numérique Data book TTL Data book CMOS Dépannage TVC Mathématique
Micro-ordinateurs
Théorique des Micro-ordinateurs Testez vos Connaissances Pratique des Micro-ordinateurs Glossaires sur les Ordinateurs
Physique
La lumière Champ d'action Rayonnement Électromagnétique
Technologies
Classification des Résistances Identification des Résistances Classification des Condensateurs Identification des Condensateurs
Formulaires Mathématiques
Géométrie Physique 1. - Électronique 1. 2. - Électronique 1. 3. - Électrotechnique 1. 4. - Électromagnétisme
Accès à tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages N. B. M. - Tome I - 201 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Business à Domicile Ouvrages 34 pages gratuits Nos E-books Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Aperçu de tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Nos Leçons aux Formats PDF
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Théorique des Micro-ordinateurs Mathématiques
Informatique
Dépannage Win98 et WinXP et autres Dépannage PC Glossaire HTML et Programmes PHP et Programmes JavaScript (en cours de travaux) Création de plusieurs Sites
Forums
Forum Électronique et Infos Forum Électronique et Poésie
Divers et autres
Formulaire des pages perso News XML Statistiques CountUs Éditeur JavaScript Nos Partenaires et nos Liens Utiles Gestionnaire de Partenariat Nos Partenaires MyCircle Sondages 1er Livre d'Or 2ème livre d'Or

Signets :
  Leçons suivantes        Leçons précédentes     Bas de page
  Cliquez ici pour la leçon suivante ou dans le sommaire prévu à cet effet


Les Points Forts de cette Première Leçon PHP  (1ère partie) :



Ces leçons sont destinées aux lecteurs qui connaissent déjà au minimum les bases du langage HTML, et qui ont l'habitude de programmer dans un langage de programmation moderne, mais qui ne sont pas forcément familiarisés avec la programmation sur Internet ou les bases de données relationnelles.

Si vous êtes un programmeur débutant, ces leçons devraient également vous intéresser, mais il vous faudra peut-être un peu plus de temps pour l'assimuler de l'ensemble de nos cours.

UTILISATION DE PHP :

Pour réaliser et exécuter les exemples présentés dans nos leçons, vous devez avoir accès à un serveur Web sur lequel PHP est installé. Pour tirer le meilleur parti des exemples et des cas d'école traités ici, vous avez tout intérêt à les exécuter, et à essayer de les modifier. Pour cela, vous avez besoin d'un bac à sable où vous puissiez expérimenter nos exemples à loisir.

Si PHP n'est pas installé sur votre machine, vous devez commencer par procéder à son installation à cette adresse : EasyPHP ou encore à celle-ci, prenez la dernière version : http://easyphp.soft32.fr/telechargement-gratuit/ ; selon votre système d'exploitation sous Unix ou Windows NT ; (vous pouvez aussi contacter votre administrateur système pour qu'il s'en charge).

PHP signifiait à l'origine Personal Home Page, mais ce nom a été changé en un acronyme récursif sous l'influence de GNU (Gnu's Not Unix), et il signifie maintenant PHP (Personal Hypertext Preprocessor.

La page principale de PHP est accessible à l'adresse suivante : PHP (en anglais). Et la page de Zend se trouve sur le site : http://www.zend.com/fr

APPLICATION MODÈLE : Les Composants Électroniques de chez Jean-Pierre

Le traitement de formulaires HTML constitue une des applications les plus courantes du scriptage côté serveur. Nous allons commencer par un exemple, par l'implémentation d'un formulaire de commande afin d'en comprendre le principe, dénommée, Les Composants Électroniques de chez Jean-Pierre.

FORMULAIRE DE COMMANDE :

Nous allons partir du stade où le programmeur de l'entreprise de Jean-Pierre a établi un formulaire de commande des pièces détachées vendues par Jean-Pierre. Ce formulaire est montré à la figure 1. Il s'agit d'un bon de commande relativement simple, comparable aux nombreux formulaires publiés sur le Web. Pour commencer, à partir de ce formulaire, Jean-Pierre veut pouvoir récupérer la liste des articles commandés par son client, établir le montant total de la commande, ainsi que le montant de la taxe à payer sur cette commande.

Formulaire_de_Commande.png

Une partie du code HTML générant ce formulaire est montrée dans le Listing 1. Deux points importants doivent être soulignés à ce stade.

Listing_1_Bon_de_Commande.png

Tout d'abord, veuillez noter que l'action de ce formulaire est définie comme étant le nom du script PHP qui va traiter la commande du client (et que nous écrirons un peu plus loin de cette leçon). En général, la valeur affectée à l'attribut ACTION est l'URL à charger lorsque l'utilisateur appuie sur le bouton Submit. Les données saisies par l'utilisateur dans le formulaire sont alors transmises à cette URL, via la méthode spécifiée dans l'attribut METHOD (souligné en rouge dans le Listing 1), c'est-à-dire soit GET (spécifiée à la fin de l'URL), soit POST (transmise sous forme d'un paquet séparé).

Le second point à noter ici concerne les noms des champs du formulaire soulignés en rouge, (ResisQty, CondosQty, TransisQty). Qty = Quantity ce qui signifie en Français "Quantité". Parce que nous utiliserons ces noms dans notre script PHP, il est très important de bien choisir des noms explicites dont vous vous souviendrez facilement lors de l'écriture du script PHP. Certains éditeurs génèrent par défaut des noms de champs tels que field46. Vous vous simplifierez toutefois la tâche, en renommant les noms par défaut, en tant que programmeur PHP, si vous adoptez des noms qui reflètent la nature des données entrées dans les champs.

L'adoption d'une convention d'attribution de noms de champs est recommandée lors de la création d'un site Web, de telle sorte que les noms de champ aient le même format sur l'ensemble du site. Une telle convention peut, par exemple, stipuler que les noms de champ sont obtenus en abrégeant les mots, et en remplaçant les espaces par des caractères de soulignement (_).

TRAITEMENT DU FORMULAIRE :

Pour traiter le formulaire, nous devons créer le script spécifié comme valeur de l'attribut ACTION de la balise FORM, et dénommé "Ordre_de_Commande.php". Lancez votre éditeur de texte, et créez ce fichier. Tapez-y le code suivant :

<HTML>

       <HEAD>

               <TITLE> Les Composants &Eacute;lectroniques de Jean-Pierre </TITLE>

       </HEAD>

                   <BODY>

                             <BR> <H1> &nbsp; Les Composants &Eacute;lectroniques de chez Jean-Pierre </H1>

                                         <H2> &nbsp; Trier les R&eacute;sultats </H2>

                   </BODY>

</HTML>

Notez que ces lignes sont uniquement du code HTML. Nous allons à présent leur ajouter du code PHP.

Mais avant, vous devez créer vos fichiers PHP et insérer le code HTML comme indiqué sur le Listing 1 ci-dessus et enregistrez-le sous n'importe quel nom, sauf un fichier qui doit être intitulé ci-après : "Ordre_de_Commande.php, afin de compléter le programme (voir les figures ci-dessus).

INCORPORATION DE CODE PHP DANS DU CODE HTML :

Sous la balise de titre <H2>, saisissez les lignes suivantes :

       <?php

                echo "<p> <H4> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; Commande en cours. </H4> </p>";

       ?>

Enregistrez votre fichier, puis chargez-le dans votre navigateur ou browser Web, en remplissant le formulaire de Jean-Pierre, et en cliquant sur le bouton Submit. La figure 2 montre le résultat que vous devez alors abtenir.

Notez que nous avons incorporé ce code PHP directement dans un fichier HTML "normal". A partir de votre navigateur, afficher le code source (à l'aide du bouton droit de votre souris) de la page. Vous devriez visualiser le code suivant :

Pour visualiser l'aperçu, en cliquant ici. [Exemple 1]. (N'étant pas terminé pour l'instant).

Le code PHP brut n'est pas affiché tel quel dans le navigateur. En effet, l'interpréteur PHP analyse le script, et le remplace par le résultat de l'exécution du script. A partir de code PHP, nous pouvons ainsi produire du code HTML directement affichable dans un navigateur, sans que le navigateur comprenne le langage PHP.

Le code PHP est interprété et exécuté sur le serveur Web, contrairement au code JavaScript et issu des autres technologies côté client, qui est interprété et exécuté au sein d'un navigateur Web installé sur la machine de l'utilisateur.

Le code contenu dans le fichier de notre exemple considéré ici se compose de quatre éléments :

HTML ;

Balises PHP ;

Instructions PHP ;

Espace blanc.

Nous pouvons également y ajouter :

Des commentaires.

La plupart des lignes de cet exemple sont simplement du codage HTML.

UTILISATION DE BALISES PHP :

Dans l'exemple donné précédemment, le code PHP commence par les caractères <?, et se termine par les caractères ?>. Cette syntaxe est comparable à la syntaxe des balises HTML, qui commencent elles aussi par le caractère < (inférieur à), et se terminent par le caractère > (supérieur à). Ces symboles sont appelés balises PHP, et indiquent au serveur Web où commence et où finit le code PHP. Tout texte placé entre ces balises est interprété comme étant du code PHP. Tout texte situé hors de ces balises est traité comme du code HTML normal. Les balises PHP permettent ainsi de s'échapper du contexte HTML.

Il existe différents types de balises. Le style utilisé dans notre exemple précédemment considéré ici est le style XML. Si vous rencontrez des problèmes lors de l'exécution de ce script, ce peut être parce que les balises XML ne sont pas autorisées dans votre installation PHP. Nous allons à présent nous pencher sur ce point plus en détail qui à notre sens, est très important sur différents programmes PHP.

STYLES DE BALISES PHP :

A notre connaissance, il existe actuellement quatre styles différents de balises PHP. Les différents fragments de code qui suivent sont équivalents.

Style court :

   <? echo "<p> Commande en cours. </p>"; ?>

C'est le style qu'on emploiera pas souvent dans nos exemples à venir, notamment sur les nouvelles versions des serveurs PHP qu ne peuvent accepter le style court. C'est également le style utilisé par défaut par les développeurs ou programmeurs PHP.

Ce style de balise est le plus simple, et s'inspire du style d'une instruction de traitement SGML (Standard Generalized Markup Language). Pour utiliser ce type de balise, qui est le plus rapide à saisir au clavier, vous devez autoriser l'emploi des balises courtes dans votre fichier de configuration du serveur EasyPHP et autres, ou bien encore compiler le PHP en autorisant les balises courtes, mais attention aux nouvelles versions concernant les serveurs.

Style XML :

   <?php echo "<p> Commande en cours. </p>"; ?>

Ce style de balise peut être utilisé avec des documents XML (eXtensible Markup Language). Nous préférâmes ce style qui sont compatibles avec tous les serveurs actuels mais, si vous prévoyez d'utiliser du XML sur un site, adoptez ce style de balise.

Style SCRIPT :

   <SCRIPT LANGUAGE='php'> echo "<p> Commande en cours. </p>"; </SCRIPT>

Ce style de balise est le plus long, et le plus familier pour les utilisateurs de JavaScript ou VBScript. Vous pouvez l'adopter si votre éditeur HTML pose problème avec les autres styles de balise.

Style ASP :

   <% echo "<p> Commande en cours. </p>"; %>

Ce style de balise est analogue au style utilisé dans les pages ASP (Active Server Pages). Pour l'employer ce type de langage, vous devez activer le paramètre de configuration asp_tags. Ce type de balise convient bien uniquement si l'éditeur utilisé est orienté ASP. Il convient aussi à ceux qui programment déjà en ASP.

INSTRUCTION PHP :

Pour notifier à l'interpréteur PHP que des actions spécifiques doivent être entreprises, nous devons implémenter des instructions PHP entre les balises PHP d'ouverture et de fermeture. Dans l'exemple considéré ici, nous utiliserons qu'un seul type d'instruction pour l'instant :

   <?php echo "<p> Commande traitée. </p>"; ?>

Comme vous l'avez déjà probablement deviné, l'emploi de la construction "echo" se traduit par un résultat très simple : l'impression dans la fenêtre du navigateur de la chaîne passée comme argument à la construction "echo".

Notez le point-virgule placé à la fin de l'instruction echo. Le point-virgule s'emploie pour séparer les instructions PHP les unes des autres, tout comme le point s'emploie pour séparer des phrases en français. Si vous avez déjà programmé en C ou en Java, cette syntaxe ne vous est pas étrangère.

L'oubli d'un point-virgule, en fin d'une instruction est une erreur de syntaxe très répandue. Cette erreur est toutefois facile à détecter et à corriger.

ESPACE BLANC :

Les caractères d'espacement, tels que les nouvelles lignes (retour chariot), les espaces et les tabulations constituent ce que l'on appelle l'espace blanc. L'espace blanc est aussi bien ignoré dans le langage PHP que dans le codage HTML.

Comme vous le savez probablement déjà, les navigateurs ignorent l'espace blanc dans le code HTML. Il en va de même concernant le langage PHP. Soit les deux fragments PHP suivants :

   <?php echo "<H1> Bienvenue sur les commandes des composants électroniques de chez Jean-Pierre !</H1> <p> Que voudriez-vous commander aujourd'hui ? </p>" ?>

    et

   <?php echo "<H1> Bienvenue          sur les          commandes des composants

électroniques de chez Jean-Pierre ! </H1>

<p> Que voudriez-vous

commander aujourd'hui ? </p>" ?>

L'exécution de ces deux fragments conduit à un résultat identique, parce qu'ils apparaissent comme identiques au navigateur Web. Vous pouvez toutefois utiliser de l'espace blanc dans votre document HTML ou PHP, et vous êtes même fortement encouragé à le faire, pour faciliter aux lecteurs la lecture du code. Il en va de même en PHP. Rien ne vous oblige à insérer de l'espace blanc entre les instructions PHP, mais vous obtiendrez des programmes PHP beaucoup plus lisibles si vous placez vos instructions sur des lignes séparées. Par exemple :

   <?php echo "<H1> Hello </H1>" ?>

   <?php echo "<H1> Bonjour </H1>" ?>

    et

   <?php echo "<H1> Hello </H1>" ; echo "<H1> Bonjour </H1>" ?>

Sont équivalentes, mais la première version est plus compréhensible.

COMMENTAIRES :

Les commentaires placés dans les programmes sont en quelque sorte des notes écrites à l'intention des personnes qui lisent le code. Vous pouvez insérer des commentaires dans votre code pour indiquer l'objectif du script, (l'auteur du script par exemple). Pourquoi l'implémentation a été effectuée de telle manière, pour donner la date de dernière modification, et ainsi de suite. Tous les scripts PHP contiennent en général des commentaires, à l'exception peut-être des plus simples.

L'interpréteur PHP ignore tout texte placé dans un commentaire. Plus précisément, l'analyseur PHP saute les commentaires, comme s'il s'agissait d'espace blanc.

Le langage PHP supporte les commentaires de style C, C++, et Shell.

Voici un commentaire à plusieurs lignes, écrit dans le style C, qui pourrait figurer au début d'un script PHP :

   /* Auteur : Pierre Smith

      Date de dernière modification : 25 Mai 2016

      Ce script traite les commandes client.

   */

Les commentaires à plusieurs lignes doivent être encadrés par des paires de caractères /* et */. Tout comme en C, les commentaires à plusieurs lignes ne peuvent être imbriqués.

Vous pouvez également insérer des commentaires à une seule ligne, soit dans le style C++ :

<?php echo "<p> Bon de commande </p>" ?> // Commencez pour l'impression.

Soit dans le style de script Shell :

<?php echo "<p> Bon de commande </p>" ?> # Commencez pour l'impression.

Avec ces deux derniers styles, tout le texte placé après le symbole de commentaire (# ou //) est considéré comme du commentaire tant que la fin de la ligne ou de la balise PHP de fin n'a pas été atteinte.

Fin de ce premier chapitre, le prochain sera consacré "aux Ajouts de contenu dynamique, et l'on verra certains rappels tels que les Accès aux variables de formulaire" qui sera la suite de cette leçon". Nous devons avouer que cette leçon sera relativement longue, c'est pourquoi qu'on va prévoir sur plusieurs pages concernant les explications de cette dernière, toujours dans le même domaine côté PHP mélangé avec le langage HTML.








Nombre de pages vues, à partir de cette date : le 23 MAI 2019

compteur de visite

    




Envoyez un courrier électronique à Administrateur Web Société pour toute question ou remarque concernant ce site Web. 

Version du site : 10. 5. 14 - Site optimisation 1280 x 1024 pixels - Faculté de Nanterre - Dernière modification : 19 MAI 2019.   

Ce site Web a été Créé le, 14 Mars 1999 et ayant Rénové, en MAI 2019.