Créée le, 19/06/2015

 Mise à jour le, 12/05/2019

Visiteurs N°  




Accueil
Nouveau Blog Nouveautés Moteur de Recherche Votre Caddie Pour Vos Achats Votre Espace Membre Vos Signets et Vos Jeux Préférés Page de Bienvenue Statique Site en Français Site en Anglais
Sommaires
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Testez vos Connaissances Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Lexique Électronique Numérique Data book TTL Data book CMOS Dépannage TVC Mathématique
Micro-ordinateurs
Théorique des Micro-ordinateurs Testez vos Connaissances Pratique des Micro-ordinateurs Glossaires sur les Ordinateurs
Physique
La lumière Champ d'action Rayonnement Électromagnétique
Technologies
Classification des Résistances Identification des Résistances Classification des Condensateurs Identification des Condensateurs
Formulaires Mathématiques
Géométrie Physique 1. - Électronique 1. 2. - Électronique 1. 3. - Électrotechnique 1. 4. - Électromagnétisme
Accès à tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages N. B. M. - Tome I - 201 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Business à Domicile Ouvrages 34 pages gratuits Nos E-books Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Aperçu de tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Nos Leçons aux Formats PDF
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Théorique des Micro-ordinateurs Mathématiques
Informatique
Dépannage Win98 et WinXP et autres Dépannage PC Glossaire HTML et Programmes PHP et Programmes JavaScript (en cours de travaux) Création de plusieurs Sites
Forums
Forum Électronique et Infos Forum Électronique et Poésie
Divers et autres
Formulaire des pages perso News XML Statistiques CountUs Éditeur JavaScript Nos Partenaires et nos Liens Utiles Gestionnaire de Partenariat Nos Partenaires MyCircle Sondages 1er Livre d'Or 2ème livre d'Or

Signets :
  Leçons suivantes        Leçons précédentes     Bas de page
  Cliquez ici pour la leçon suivante ou dans le sommaire prévu à cet effet


Ajouts de Contenu Dynamique, Invocation de fonctions, Fonction Date, Accès aux Variables de formulaires (2ème partie) :



AJOUT DE CONTENU DYNAMIQUE :

Jusqu'ici, tout ce que nous avons codé en PHP à l'exemple précédent, aurait tout aussi bien pu être codé en HTML, avec le même résultat.

Le principal intérêt d'un langage de scriptage côté serveur réside dans la création de contenu dynamique. Il s'agit là d'un atout important, parce qu'un contenu se modifiant pour s'adapter aux besoins de chaque utilisateur, ou en fonction du temps, incite les Internautes à réitérer leur visite. Le langage PHP permet facilement de mettre en oeuvre un tel effet dynamique.

Commençons par un exemple simple. Remplacez le code PHP précédemment inséré à [l'exemple 1], dans le fichier "Ordre_de_Commande.php" par le code suivant :

       <?php

                echo " &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; <b> Commande trait&eacute;e au : </b> ";

                echo date ("d / m / Y, H : i : s") ;

       ?>

Respectez bien la casse et les espacements entre les différentes instructions PHP. Dans ce fragment, la fonction date() prédéfinie du langage PHP est implémentée pour indiquer au client la date et l'heure du traitement de sa commande. Le résultat du chargement du fichier Ordre_de_Commande_2.php (que nous avions renommé pour en facilité la lecture) devient alors différent à chaque nouvelle exécution. La figure 3 montre un exemple de chargement, à un instant donné.

Pour visualiser l'aperçu, en cliquant ici. [Exemple 2]. (N'étant pas terminé pour l'instant).

INVOCATION (APPEL) DE FONCTIONS :

Nous allons examiner l'appel (l'invocation) de la fonction date() dans le fragment de code considéré ici, et que l'on verra un peu plus tard les différents types de dates et d'heures. L'appel a été implémenté ici avec la syntaxe standard. Le langage PHP comprend une riche bibliothèque de fonctions, auxquelles vous pouvez faire appel pour développer vos applications Web. La plupart de ces fonctions requièrent que des données leur soient fournies, et renvoient des données sur le moniteur.

Soit l'appel de fonction suivant :

       <?php

                echo date ("d / m / Y, H : i : s") ;

       ?>

Notez qu'une chaîne (des données textuelles) est transmise à la fonction date(), encadrée par une paire de parenthèses. Cette chaîne constitue l'argument, ou le paramètre de la fonction. Ces arguments fournissent à la fonction les données nécessaires pour que soit produit le résultat spécifique attendu.

FONCTION DATE() :

La fonction date() attend que l'argument qui lui est passé soit une chaîne de caractères, spécifiant le style de sortie attendu. Chacune des lettres de la chaîne représente une part de la date et de l'heure. H représente l'heure dans un format à 24 heures, i représente les minutes, avec un zéro d'en-tête si nécessaire, s représente les secondes, d représente le jour du mois avec un zéro d'en-tête, m représente le mois avec un zéro d'en-tête si nécessaire, Y représente l'année sous un format à quatre chiffres. (Vous trouverez plus loin de nos leçons, la liste complète des formats pris en charge par la fonction date, nous mettrons une adresse URL ici même, lorsque nous connaîtrons la page de l'URL concernée).

ACCÈS AUX VARIABLES DE FORMULAIRES :

Le principal objectif d'un formulaire de commande est la collecte des informations retatives à la commande du client. Récupérer les données saisies par le client dans un tel formulaire se révèle très facile avec le langage PHP.

Au sein de votre script PHP, vous pouvez accéder à chacun des champs du formulaire par le biais d'une variable portant le même nom que le champ ciblé. Considérez l'exemple suivant et insérez les codes PHP, en-dessous de la fonction de l'echo date du fichier "Ordre_de_Commande.php" de l'exemple 2, ne mettez pas les balises ci-après <?PHP ?> puisqu'elles se trouvent déjà dans ce même fichier PHP :

       <?php

                echo " <p> &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; <b> Votre commande est la suivante : </b> " ;

                echo " <BR> <BR> " ;

                echo " &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; " . $ResisQty = $_POST ["ResisQty"] . " <b> &nbsp;&nbsp; R&eacute;sistance(s) </b> <BR/> ";

                echo " &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; " . $CondosQty = $_POST ["CondosQty"] . " <b> &nbsp;&nbsp; Condensateur(s) </b> <BR/> ";

                echo " &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; " . $TransisQty = $_POST ["TransisQty"] . " <b> &nbsp;&nbsp; Transistor(s) </b> <BR/> ";

       ?>

Après actualisation de la fenêtre de votre navigateur ou en appuyant sur le bouton "Commande envoyée" et en remplissant les champs du formulaire de commande, vous devez obtenir le résultat montré à la figure 4. Les valeurs affichées dépendent bien entendu des données qui ont été entrées dans ce même formulaire.

Pour visualiser l'aperçu, en cliquant ici. [Exemple 3]. (N'étant pas terminé pour l'instant).

Les prochaines sous-sections traitent de divers aspects intéressants illustrés par cet exemple.

VARIABLES DE FORMULAIRE :

Les données saisies par l'utilisateur sont collectées dans des variables PHP. Dans le langage PHP, les noms de variables se caractérisent par la présence du préfixe dollar ($). L'oubli du signe dollar constitue une erreur très importante de programmation courante.

L'accès à des données de formulaire via des variables peut s'effectuer de plusieurs manières, mais attention, sur certains serveurs FAI (Fournisseur d'Accès Internet) peuvent causer problèmes que nous verrons au cours de cette leçon.

Dans l'exemple considéré ici, ainsi que dans tout le reste de nos leçons, c'est le style court de référencement de variables de formulaire qui a été adopté. Dans notre exemple, vous pouvez constater que les noms de variables utilisés dans le script sont identiques à ceux du formulaire HTML. C'est là l'expression du style court : il n'est pas nécessaire de déclarer les variables dans le script, parce qu'elles sont passées au script à la manière d'arguments passés à des fonctions. Avec le style court, vous pouvez utiliser directement une variable telle que "$ResisQty", comme le montre l'exemple considéré ici.

Le second style à votre disposition consiste à récupérer les variables de formulaire à partir d'un des deux tableaux stockés respectivement dans $HTTP_POST_VARS et $HTTP_GET_VARS. Mais aussi, c'est préférable que les variables soient stockés comme suit : $ResisQty = $_POST ["ResisQty"] que l'on verra un peu plus loin de nos leçons. L'un de ces tableaux contient tous les détails relatifs aux variables du formulaire. Le choix entre l'un ou l'autre de ces tableaux pour le stockage de ces informations dépend de la méthode spécifiée pour la soumission du formulaire, c'est-à-dire POST ou GET.

Dans ce second style, l'accès aux données stockées dans le champ de formulaire ResisQty de l'exemple précédent s'effectuerait ainsi via l'expression suivante :

$HTTP_POST_VARS["ResisQty"] mais c'est préférable de les stocker comme ci-après : $ResisQty = $_POST ["ResisQty"]

Le style court n'est utilisable que si le serveur EasyPHP et que le paramètre register_globals du fichier de configuration php.ini est ajusté sur la valeur "on". C'est le paramétrage par défaut du fichier "php.ini".

Lorsque le paramètre "register_globals" est ajusté sur "off", c'est le second style qui doit être employé. Dans ce cas, le paramètre "track_vars" doit être ajusté sur la valeur "on".

Attention à ces paramètres : "register_globals" et "track_vars", le programme du fichier Ordre_de_Commande.php peut fonctionner sur EasyPHP mais, il se peut probablement que le même programme du même fichier installé sur les serveurs FAI (Fournisseur d'Accès Internet) ne peuvent fonctionner. Dans ce cas, comme nous avions évoqué ci-dessus dans notre [exemple 3], il suffit de stocker les variables comme suit : $ResisQty = $_POST ["ResisQty"], $CondosQty = $_POST ["CondosQty"] et ainsi de suite.

Le second style, qui est le plus long concernant les variables, conduit à des exécutions plus rapides, et évite la création automatique de variables qui ne sont pas nécessairement utilies. Le style court se révèle toutefois plus facile à lire et à utiliser.

Ces deux méthodes se retrouvent également dans d'autres langages de scriptage, tels que Perl, et que vous sont peut-être familières.

Notez que, à ce stade, nous n'avons pas implémenté de condition de test du contenu des variables, (que l'on verra par la suite), ce qui nous permettrait de nous assurer de la validité des données saisies par l'utilisateur dans les champs du formulaire. Essayez de saisir des données manifestement invalides, tels que les caractères alphabétiques, et observez le résultat obtenu. Après avoir fini la lecture de nos leçons, vous pourriez essayer à l'écriture d'un tel test de validité à l'aide d'un Script (JavaScript par exemple).

CONCATÉNATION DE CHAÎNES :

Dans le script considéré ici, la fonction echo est implémentée pour imprimer la valeur saisie par l'utilisateur dans chacun des champs du formulaire, suivi d'un texte indiquant la signification de la valeur imprimée. Examinez attentivement les instructions echo : le nom de variable et le texte qui le suit sont séparé par un point (.), par exemple dans la ligne de code suivante :

echo " &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; " . $ResisQty = $_POST ["ResisQty"] . " <b> &nbsp;&nbsp; R&eacute;sistance(s) </b> <BR/> ";

Le caractère point représente ici l'opérateur de concaténation de chaînes, et s'utilise pour accoler des chaînes de caractères (des fragments de texte) les unes aux autres. Vous aurez souvent recours à cet opérateur, lorsque que vous enverrez au navigateur ou browser des données, en sortie par le biais de la fonction echo. La concaténation de chaînes permet dans ce cas d'éviter l'écriture de plusieurs commandes echo.

VARIABLES ET LITTÉRAUX :

La variable et la chaîne concaténées l'une avec l'autre dans chacune des instructions echo sont deux entités de nature différente. Une variable est un symbole représentant des données, tandis qu'une chaîne constitue les données elles-mêmes. Lorsque des données brutes sont spécifiées directement dans un programme, comme c'est le cas dans l'exemple considéré ici, les données sont qualifiées de "littéral", pour masquer la différence avec une variable. $ResisQty est une variable, c'est-à-dire un symbole désignant les données saisies par le client. Par contre, "ResisQty" est un littéral vu qu'il n'y a pas de signe dollar.

Nous n'en avons pas tout à fait fini sur ce point. Dans la dernière instruction citée, PHP remplace dans la chaîne le nom de variable "$ResisQty" par la valeur stockée dans la variable.

Dans le langage PHP, il existe en réalité deux types de chaînes : celles encadrées par des guillemets doubles, et celles encadrées par des guillemets simples (apostrophes). PHP évalue les chaînes encadrées par des guillemets doubles, conduisant ainsi au résultat attendu lors du traitement de l'instruction précédente. Les chaînes placées entre guillemets simples sont traitées comme de véritables littéraux.

IDENTIFICATEURS :

Les noms des variables sont des identificateurs (les noms de fonctions et de classes constituent également des identificateurs ; les fonctions et les classes seront traitées dans les prochaines leçons.

Le choix des identificateurs doit être effectué, en respectant quelques règles simples :

La longueur d'un identificateur n'est pas limitée. Un identificateur peut se composer de lettres, de nombres, de caractères de soulignement et de signes dollar. Toutefois, l'empoi de signes dollar dans les identificateurs n'est pas sans danger, comme nous le verrons un peu plus loin dans la section "Variables dynamiques".

Un identificateur ne peut commencer par un chiffre.

Dans le langage PHP, les identificateurs sont sensibles à la casse (à la présence de minuscules et de majuscules). $ResisQty est un identificateur différent de $REsisQty. Le non-respect de la casse constitue une erreur relativement importante de programmation commune. Les fonctions prédéfinies de PHP font exception à cette règle (leurs noms peuvent être orthographiés sans respect de la casse).

Un identificateur de variable peut être identique au nom d'une fonction prédéfinie. Cette pratique est toutefois déconseillée, parce qu'elle prête à confusion. D'autre part, vous ne pouvez créer une fonction avec un identificateur identique à celui d'une fonction prédéfinie.

VARIABLES DÉCLARÉES PAR UN DES PROGRAMMEURS :

Vous pouvez déclarer et utiliser vos propres variables, en sus des variables créées à partir de formulaires HTML.

L'une des particularités de PHP est qu'il n'est pas nécessaire de déclarer des variables avant de les utiliser. Une variable est automatiquement créée lorsqu'une valeur lui est affectée pour la première fois (voir la section suivante pour plus de détails à ce sujet).

AFFECTATION DE VALEURS À DES VARIABLES :

L'affectation de valeurs à des variables s'effectue au moyen de l'opérateur d'affectation =. Dans le site de Jean-Pierre concernant le formulaire de commande, nous devons calculer le nombre total d'articles commandés par le client, ainsi que le montant total de la commande. Pour stocker ces nombres, nous pouvons créer deux variables, que nous initialiserons à la valeur zéro.

Ajoutez les lignes de code qui suivent à la fin de votre script PHP :

$TotalQty = 0 ; // Initialisation d'une variable $TotalQty

$Montant_Total = 0.00 ; // Initialisation d'une variable $Montant_Total

Chacune des instructions précédentes crée une variable, et lui affecte une valeur littérale. Il est également possible d'affecter des valeurs variables à des variables, comme le montrent les instructions suivantes :

$TotalQty = 0 ;

$Montant_Total = $TotalQty ;

Pour visualiser l'aperçu, en cliquant ici. [Exemple 4]. (Le programme reste identique malgré les insertions des deux variables, n'étant pas terminé pour l'instant).

TYPES DE DONNÉES PHP :

Le langage PHP supporte les types de données suivants :

integer (entier) : utilisé pour les nombres entiers ;

double : utilisé pour les nombres réels ;

string (chaîne) : utilisé pour les chaînes de caractères ;

array (tableau) : utilisé pour stocker plusieurs éléments de données de même type (que l'on verra plus loin de nos leçons) ;

object (objet) : utilisé pour stocker des instances de classes (on verra plus loin dans les prochaines leçons).

Le langage PHP supporte également les types de données pdfdoc et pdfinfo que l'on verra plus loin.

FORCE DU TYPAGE :

Dans la plupart des langages de programmation (en C par exemple), une variable ne peut contenir qu'un type de données seulement, et ce type doit être déclaré préalablement à l'utilisation de la variable. En PHP, le type d'une variable est déterminé par la valeur qui lui est affectée.

Par exemple, dans l'exemple considéré ici, les types initiaux des variables $TotalQty et $Montant_Total sont déterminés lors de l'exécution des instructions :

$TotalQty = 0 ;

$Montant_Total = 0.00 ;

Parce que la valeur entière 0 a été affectée à la variable $TotalQty, celle-ci prend le type integer. Dans la même logique, $Montant_Total prend le type double.

Bien que cela puisse sembler étrange, nous pourrions ajouter la ligne suivante à notre script :

$Montant_Total = "Bonjour" ;

La variable $Montant_Total prendrait alors le type string. PHP adapte en effet, le type de chaque variable aux données qui y sont contenues, à chaque instant.

Cette capacité du langage PHP à modifier les types des variables "au vol" peut se révéler extrêmement utile. Souvenez-vous que PHP connaît automatiquement le type des données stockées dans chaque variable. Il renvoie par conséquent toujours les données avec le type approprié, lorsque vous récupérez le contenu d'une variable.

TRANSTYPAGE :

Si PHP est un langage faiblement typé, il vous donne néanmoins la possibilité de forcer le type d'une valeur ou d'une variable, par un transtypage (casting). Le principe est identique au tanstypage autorisé en C. Il suffit de spécifier le type temporaire entre parenthèses, juste avant la variable concernée.

Par exemple, nous pourrions déclarer les deux variables citées précédemment, $TotalQty et $Montant_Total, en effectuant un transtypage comme suit :

$TotalQty = 0 ;

$Montant_Total = (double)$TotalQty ;

L'interpréteur PHP analyse la deuxième instruction de la manière suivante : "Prendre la valeur stockée dans $TotalQty, l'interpréter comme une variable double, et la stocker dans $Montant_Total". La variable $Montant_Total prend alors le type double. Le transtypage n'affecte pas les types des variables soumises au transtypage, si bien que $TotalQty reste de type integer.

VARIABLES DYNAMIQUES :

PHP admet un autre type de variable : les variables dynamiques. Les variables dynamiques permettent de changer les noms de variable de manière dynamique.

Le principe consiste ici à utiliser la valeur d'une variable comme nom d'une autre variable. Par exemple, nous pourrions écrire la ligne de code suivante :

$VarName = "CondosQty" ;

Nous pourrions ensuite utiliser $$VarName en lieu et place de $CondosQty. Par exemple, nous pourrions ajuster la valeur de $CondosQty de la même manière suivante :

$$VarName = 5 ;

Ce qui est exactement équivalent à :

$CondosQty = 5 ;

Ce concept peut vous sembler abscons, mais vous en saisirez mieux l'utilité lorsque nous l'appliquerons dans l'exemple donné dans la section consacrée aux boucles for, un peu plus loin de nos leçons. Plutôt que de lister et d'utiliser chaque variable d'un formulaire séparément, nous utiliserons une boucle et une même variable pour traiter automatiquement toutes les variables du formulaire en question.

CONSTANTES :

Comme nous l'avons mentionné plus haut, nous pouvons modifier la valeur stockée dans une variable. Nous pouvons également déclarer des constantes. Tout comme une variable, une constante stocke une valeur, mais contrairement à une variable, cette valeur est spécifiée "une fois pour toutes", et ne peut pas être modifiée en un autre point du script.

Dans notre exemple du site de Jean-Pierre, les prix des différents articles proposés à la vente pourraient être stockés dans des constantes. La définition d'une constante s'effectue au moyen de la fonction define :

define ("RESISPRIX", 10) ;

define ("CONDOSPRIX", 25) ;

define ("TRANSISPRIX", 40) ;

Ajoutez ces lignes de code à votre Script.

Notez que tous les noms de constante sont ici spécifiés en majuscules. Cette convention est empruntée au langage C, et permet de distinguer d'un coup d'oeil "variables" et "constantes". Elle n'est pas obligatoire, mais fortement recommandée parce qu'elle facilite la lecture et la maintenance du code.

Nous disposons à présent de trois constantes, qui peuvent être utilisées pour calculer le total de la commande passée par le client.

Contrairement aux variables, les constantes ne contiennent pas le caractère "dollar" comme préfixe. Pour utiliser la variable d'une constante, il suffit de spécifier le nom de la constante.

Par exemple, pour utiliser une des constantes créées précédemment, nous pourrions écrire ainsi :

echo RESISPRIX ; (Ne pas mettre les doubles ou les simples guillemets pour afficher les prix) ou encore :

print RESISPRIX ;

Outre les constantes créées par le programmeur, un grand nombre de constantes sont prédéfinies dans le langage PHP. Vous obtiendrez la liste de ces constantes prédéfinies en exécutant la commande phpinfo(), comme suit :

phpinfo() ;

La commande phpinfo() fournit, entre autres, la liste de toutes les variables et constantes prédéfinies dans PHP. Nous étudierons et utiliserons plusieurs de ces contantes et variables dans la suite de nos leçons.

Fin de ce deuxième chapitre, le prochain sera consacré "aux opérateurs arithmétiques et divers autres opérateurs" qui sera la suite de cette leçon". (Toujours dans le même domaine côté PHP mélangé avec le langage HTML).










Nombre de pages vues, à partir de cette date : le 23 MAI 2019

compteur de visite

    




Envoyez un courrier électronique à Administrateur Web Société pour toute question ou remarque concernant ce site Web. 

Version du site : 10. 5. 14 - Site optimisation 1280 x 1024 pixels - Faculté de Nanterre - Dernière modification : 19 MAI 2019.   

Ce site Web a été Créé le, 14 Mars 1999 et ayant Rénové, en MAI 2019.