Créée le, 19/06/2015

 Mise à jour le, 19/05/2019

Visiteurs N°  




Accueil
Nouveau Blog Nouveautés Moteur de Recherche Votre Caddie Pour Vos Achats Votre Espace Membre Vos Signets et Vos Jeux Préférés Page de Bienvenue Statique Site en Français Site en Anglais
Sommaires
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Testez vos Connaissances Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Lexique Électronique Numérique Data book TTL Data book CMOS Dépannage TVC Mathématique
Micro-ordinateurs
Théorique des Micro-ordinateurs Testez vos Connaissances Pratique des Micro-ordinateurs Glossaires sur les Ordinateurs
Physique
La lumière Champ d'action Rayonnement Électromagnétique
Technologies
Classification des Résistances Identification des Résistances Classification des Condensateurs Identification des Condensateurs
Formulaires Mathématiques
Géométrie Physique 1. - Électronique 1. 2. - Électronique 1. 3. - Électrotechnique 1. 4. - Électromagnétisme
Accès à tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages N. B. M. - Tome I - 201 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Business à Domicile Ouvrages 34 pages gratuits Nos E-books Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Aperçu de tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Nos Leçons aux Formats PDF
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Théorique des Micro-ordinateurs Mathématiques
Informatique
Dépannage Win98 et WinXP et autres Dépannage PC Glossaire HTML et Programmes JavaScript (en cours de travaux) PHP et Programmes Création de plusieurs Sites
Forums
Forum Électronique et Infos Forum Électronique et Poésie
Divers et autres
Formulaire des pages perso News XML Statistiques CountUs Éditeur JavaScript Nos Partenaires avec nos Liens Utiles Gestionnaire de Partenariat Nos Partenaires MyCircle Sondages 1er Livre d'Or 2ème livre d'Or

Signets : 
  Exemple de Mémoire ROM         Bas de page  


Mémoires Mortes "ROM" - Exemple de Mémoire ROM :


3. - MÉMOIRES MORTES (ROM)

Les mémoires ROM (Read Only Memories), ce qui signifie mémoire à lecture possible uniquement, sont également appelées mémoires mortes. Leur principale caractéristique est d'être non volatile.

La cellule élémentaire d'une ROM peut être obtenue à partir d'une cellule de mémoire dynamique en substituant au condensateur un circuit ouvert ou une liaison à la masse. Il en résulte ainsi soit l'état 0, soit l'état 1.

La figure 36 représente une mémoire morte à 16 bits.

Structure_interne_d_une_memoire_morte_16_bits.gif

Chaque cellule de mémoire est formée par une diode et par un interrupteur qui est soit ouvert, soit fermé.

Un interrupteur fermé mettra donc en contact électrique une rangée avec la colonne à laquelle il est raccordé, à condition bien évidemment que la diode qui lui est associée soit passante. Celle-ci sera conductrice si son anode est positive, ce qui nécessite la présence d'un niveau 1 à la sortie du buffer d'entrée, niveau donné par le décodeur dont la sortie sera 1 (décodeur à sorties actives à 1) pour l'adresse décodée. Un exemple est donné en couleur bleue figure 37 pour l'adresse 112.

Exemple_d_une_application_11_binaire_soit_3_decimal.gif

Le décodeur fait correspondre à 112 la valeur 310. La sortie 3 est donc à 1. On obtient donc en sortie D3 = 0 (interrupteur I3 ouvert), D2 = 1 (interrupteur I2 fermé), D1 = 1 (interrupteur I1 fermé) et enfin D0 = 1 car I0 est fermé.

Nous voyons que les interrupteurs fermés pour les autres rangées n'ont pas d'influence car les diodes qui leur sont associées sont toutes bloquées.

La table de la figure 38 donne le contenu de la mémoire pour chacune des quatre adresses (combinaisons de A0 et A1).

Contenu_de_la_memoire_de_4_x_4_bits.gif

La figure 39 représente le schéma synoptique d'une mémoire ROM structurée en huit mots de deux bits chacun, soit une capacité de seize bits.

Schema_d_une_ROM_de_16_bits.gif

Pour des raisons technologiques, nous conservons une matrice carrée, en effet, celle-ci permet d'économiser sur la surface de semi-conducteur nécessaire à la construction d'un tel circuit intégré.

Les quatre bits issus des quatre colonnes sont envoyés deux à deux sur les entrées de deux multiplexeurs deux vers un. On peut donc obtenir en sortie huit mots de deux bits en sélectionnant quatre rangées avec soit les colonnes paires deux et quatre, soit les colonnes impaires un et trois.

Pour ce faire, on utilise maintenant trois bits d'adresse. Les deux premiers bits A0 et A1 permettent, comme précédemment, de sélectionner la rangée, alors que le troisième bit A2 permet de choisir soit les colonnes paires, soit les colonnes impaires.

La figure 39 donne un exemple pour l'adresse 0 1 1 (A2 = 0, A1 = 1 et A0 = 1). 0112 est décodé comme 310 et c'est donc la sortie 3 du décodeur qui est à 1, elle valide alors les diodes de la troisième rangée à travers le buffer.

Le bit A2 étant à 0, le multiplexeur sélectionne les colonnes 1 et 3 (colonnes impaires). On lit alors D1 = 0 et D0 = 1 : itinéraires en couleur bleue sur la figure 39.

La table de la figure 40 donne en fonction des adresses possibles, et ce pour la figure 39, les données contenues en mémoire.

 Contenu_de_la_memoire_de_8_x_2_bits.gif

Les contacts apparaissant figure 39 ne sont pas en réalité des interrupteurs mécaniques mais des liaisons électriques internes au circuit intégré, réalisées lors de sa fabrication.

La disposition interne des liaisons électriques en question varie à la demande du client.

Pour réaliser le circuit suivant les spécifications de son client, le constructeur utilise un masque photographique sur lequel il rajoute les liaisons désirées.

Toutefois, ce type de mémoire ne peut être fourni qu'en très grandes quantités, compte tenu du coût élevé des procédés de fabrication faisant appel à la photogravure et à l'attaque chimique.

Ces circuits reviennent beaucoup moins cher que les RAM mais les séries doivent comporter au minimum un millier d'exemplaires.

HAUT DE PAGE 3. 1. - EXEMPLE DE MÉMOIRE ROM

Vous pouvez voir figure 41 le schéma synoptique d'une mémoire ROM de 32K de type MCM 68 A332 ainsi que son brochage.

Schema_synoptique_d_une_ROM.gifBrochage_d_une_ROM.gif

Ce type de mémoire comprend à l'intérieur du même boîtier le décodeur d'adresse et les buffers de sortie trois états.

3. 2. - UTILISATION DE MÉMOIRES ROM DANS LES CIRCUITS COMBINATOIRES

Compte tenu de leurs propriétés, les mémoires ROM peuvent, dans certaines conditions, remplacer un circuit combinatoire.

En effet, si l'on assimile une adresse à un ensemble de variables d'entrée, on peut considérer que la ou les données obtenues en lisant la position mémoire à l'adresse en question seront les variables de sortie du système.

La figure 42 représente la table de vérité d'un circuit.


Fig. 42. - Exemple de table de vérité.
a b c S1 S2
0 0 0 0 0
0 0 1 1 0
0 1 0 1 0
0 1 1 1 0
1 0 0 1 1
1 0 1 1 0
1 1 0 0 1
1 1 1 1 0

Il suffira donc d'écrire dans une mémoire 0 0 à l'adresse 0 0 0, 1 0 à l'adresse 0 0 1, 1 0 à l'adresse 0 1 0, 1 0 à l'adresse 0 1 1, 1 1 à l'adresse 1 0 0, 1 0 à l'adresse 1 0 1, 0 1 à l'adresse 1 1 0 et 1 0 à l'adresse 1 1 1 pour pouvoir remplacer le circuit combinatoire par une ROM.



  Cliquez ici pour la leçon suivante ou dans le sommaire prévu à cet effet.   Haut de page
  Page précédente   Page suivante







Nombre de pages vues, à partir de cette date : le 23 MAI 2019
compteur de visite

    




Envoyez un courrier électronique à Administrateur Web Société pour toute question ou remarque concernant ce site Web. 

Version du site : 10. 5. 14 - Site optimisation 1280 x 1024 pixels - Faculté de Nanterre - Dernière modification : 19 MAI 2019.   

Ce site Web a été Créé le, 14 Mars 1999 et ayant Rénové, en MAI 2019.