Créée le, 19/06/2015

 Mise à jour le, 19/05/2019

Visiteurs N°  




Accueil
Nouveau Blog Nouveautés Moteur de Recherche Votre Caddie Pour Vos Achats Votre Espace Membre Vos Signets et Vos Jeux Préférés Page de Bienvenue Statique Site en Français Site en Anglais
Sommaires
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Testez vos Connaissances Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Lexique Électronique Numérique Data book TTL Data book CMOS Dépannage TVC Mathématique
Micro-ordinateurs
Théorique des Micro-ordinateurs Testez vos Connaissances Pratique des Micro-ordinateurs Glossaires sur les Ordinateurs
Physique
La lumière Champ d'action Rayonnement Électromagnétique
Technologies
Classification des Résistances Identification des Résistances Classification des Condensateurs Identification des Condensateurs
Formulaires Mathématiques
Géométrie Physique 1. - Électronique 1. 2. - Électronique 1. 3. - Électrotechnique 1. 4. - Électromagnétisme
Accès à tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages N. B. M. - Tome I - 201 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Business à Domicile Ouvrages 34 pages gratuits Nos E-books Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Aperçu de tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Nos Leçons aux Formats PDF
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Théorique des Micro-ordinateurs Mathématiques
Informatique
Dépannage Win98 et WinXP et autres Dépannage PC Glossaire HTML et Programmes PHP et Programmes JavaScript (en cours de travaux) Création de plusieurs Sites
Forums
Forum Électronique et Infos Forum Électronique et Poésie
Divers et autres
Formulaire des pages perso News XML Statistiques CountUs Éditeur JavaScript Nos Partenaires et nos Liens Utiles Gestionnaire de Partenariat Nos Partenaires MyCircle Sondages 1er Livre d'Or 2ème livre d'Or

Signets :
  Leçons suivantes        Leçons précédentes     Bas de page
  Cliquez ici pour la leçon suivante ou dans le sommaire prévu à cet effet


Travailler avec votre base de données MySQL (1ère partie) :



Dans cette leçon, nous allons présenter le langage de requêtes structurées (SQL, Structured Query Language), et nous verrons comment l'utiliser pour interroger des bases de données. Nous allons continuer le développement de la base de données de chez Jean-Pierre, en apprenant à insérer, à supprimer et à mettre à jour des données, et à poser des questions à la base de données.

Tout d'abord, nous commencerons par présenter SQL, et verrons en quoi cet outil peut nous être utile ? !

Si vous n'avez pas configuré la base de données de chez Jean-Pierre, vous devez le faire avant d'exécuter les requêtes SQL de cette leçon. Vous trouverez tous les détails de cette procédure aux leçons précédentes, en cliquant ici. (1ère à la 3ème partie).

Qu'est-ce que SQL ?

SQL signifie Structured Query Language, ou langage de requêtes structurées. C'est le langage le plus répandu pour accéder à des systèmes de gestion de base de données relationnelles (RDBMS). SQL permet de stocker et de récupérer des données avec ces bases de données. Il est utilisé par des systèmes de base de données comme MySQL, Oracle, PostgreSQL, Sybase, et Microsoft SQL Server, pour ne citer qu'eux.

Il existe un standard AINSI pour SQL, et les systèmes de bases de données comme MySQL implémentent ce standard. Généralement, ces systèmes y ajoutent certaines caractéristiques qui leur sont propres. Le système de privilèges de MySQL en est un bon exemple.

Vous avez peut-être déjà entendu les expressions Data Definition Languages (DDL), pour la définition des bases de données, et Data Manipulation Languages (DML), pour l'interrogation des bases de données. SQL est compatible avec ces deux standards. Dans les leçons précédentes, en cliquant ici, (1ère à la 4ème partie), nous avons vu la définition des données (DDL) dans SQL, donc, nous nous en sommes déjà servi un peu. Vous vous servez d'un DDL lorsque vous configurez pour la première fois une base de données.

La partie DML et SQL est utilisée bien plus souvent, puisqu'elle l'est chaque fois que vous enregistrez des données dans une base de données, ou que vous les lisez.

Insertion de données dans la base de données :

Avant de pouvoir travailler avec une base de données, vous devez y placer des informations. La plupart du temps, vous vous servirez de l'instruction SQL INSERT.

Rappelez-vous que les RDBMS contiennent des tableaux, qui renferment à leur tour des lignes de données, organisées en colonnes. Chaque ligne d'un tableau décrit normalement un objet du mode réel, ou une relation, et les valeurs d'une colonne pour une ligne donnée correspondent aux informations relatives à un objet réel particulier. Nous pouvons nous servir de l'instruction INSERT pour ajouter des lignes de données dans la base de données.

Voici le format classique d'une instruction INSERT :

    INSERT [INTO] table [(column_1, column_2, column_3, ...)] VALUES

    (value_1, value_2, value_3, ...) ;

Par exemple, pour insérer un enregistrement dans le tableau les_clients de chez Jean-Pierre, vous pouvez saisir la commande suivante :

    INSERT INTO les_clients VALUES

    (NULL, "Jean-Jacques DUPOND", "54 rue Alouette", "Le Vésinet") ;

Nous mettons deux captures que vous devriez obtenir ceci :


INSERT_Requete_Executee_de_Jean_Pierre.png

INSERT_de_chez_Jean_Pierre.png

Vous remarquerez que nous avons remplacé table par le nom du tableau dans lequel nous souhaitions placer nos données, et value par nos valeurs. Toutes les valeurs de cet exemple ont été mises entre guillemets. Dans MySQL, les chaînes de caractères doivent toujours être mises entre simples ou doubles guillemets (dans cette leçon, nous utiliserons ces deux types de guillemets). Les nombres et les dates n'ont pas besoin de guillemets.

L'instruction INSERT mérite quelques commentaires.

Les valeurs spécifiées sont utilisées pour remplir le tableau, dans l'ordre où elles sont fournies. Cependant, si vous souhaitez remplir uniquement certaines colonnes, ou si vous voulez spécifier les valeurs dans un ordre différent, vous pouvez préciser le nom des colonnes dans cette instruction. Par exemple :

    INSERT INTO les_clients (nom, ville) VALUES

    ("Jean-Patrick BEESSE", "Machin-Les-Vallées") ;

Cette approche n'est intéressante que si vous possédez des données partielles pour un enregistrement particulier, ou si certains champs de l'enregistrement sont optionnels. Voici une autre syntaxe similaire :

    INSERT INTO les_clients

    SET nom = "Michael-Pierre ROBERT" ,

    adresse = "75 Avenue de Paris" ,

    ville = "AUDIERNE" ;

Nous mettons une capture afin que vous puissiez vous rendre compte, si vous eûtes enregistré les exemples ci-dessus dans la base de données, (pour vos essais par exemple).


INSERT_Enregistrements_de_3_Personnes.png

Vous remarquerez également que nous avons spécifié la valeur NULL pour la colonne client_id lorsque nous avons ajouté Jean-Jacques DUPOND, et que nous avons ignoré cette colonne lorsque nous avons ajouté les autres clients. Vous vous rappelez peut-être que lorsque nous avons configuré la base de données, nous avons spécifié client_id comme étant la clé primaire du tableau les_clients, c'est pourquoi cette procédure peut vous sembler étrange. Cependant, nous avons spécifié ce champ avec l'attribut AUTO_INCREMENT. Cela signifie que si nous insérons une ligne avec la valeur NULL (ou aucune valeur) dans ce champ, MySQL génère le prochain numéro dans la séquence d'auto-incrémentation, et insère automatiquement la prochaine valeur. Cette caractéristique est très utile.

Il est également possible d'insérer plusieurs lignes dans un tableau d'un seul coup. Chaque ligne doit être mise entre parenthèses, et les ensembles de parenthèses doivent être séparés par des virgules.

Nous avons réuni quelques données pour remplir la base de données, grâce à quelques instructions INSERT, qui se servent de l'approche multilignes que nous venons de voir. Le script correspondant se trouve dans le TEXTAREA du listing 1 ci-après : ou en cliquant ici

Sur certains serveurs locaux y compris les serveurs à distant (FAI), il se peut que le programme SQL ne peut fonctionner, dans ce cas là, il suffit d'effacer l'attribut use bouks ;

Nous vous rappelons pour charger le fichier SQL dans la base de données MySQL, de revoir la leçon précédente, en cliquant ici. (Voir le paragraphe Création des Tableaux de la base de données avec sa Capture d'écran).

Listing 1. - Jean_Pierre_INSERT.sql - Le programme SQL permettant de remplir les tableaux de chez Jean-Pierre (5 Clients + 3 en exemple ci-dessus).

A noter : Nous allons mettre trois captures pour vous montrer les détails de cette base de données afin de faciliter vos travaux. En revanche, nous ne pouvons mettre toutes les captures, afin d'éviter les encombrements de cette leçon mais, nous en mettrons d'autres lorsque cela sera utile.


INSERT_Ensembles_des_Requetes_Terminees.png

INSERT_des_8_Clients.png

INSERT_Tables_des_Commentaires.png

Veuillez noter que nous avions omis les ponctuations pour des raisons de fiabilité concernant les serveurs locaux. Tandis que les serveurs à distant ne posent aucun problème si ces derniers fonctionnent correctement selon les fournisseurs (FAI).

Nous terminons ainsi ce premier chapitre (1ère partie de cette leçon) et nous verrons dans le prochain, l'usage pour lire des données dans la base de données et de récupérer des données avec des critères spécifiques ainsi que certaines modifications des tableaux parmi tant d'autres.



  Cliquez ici pour la leçon suivante ou dans le sommaire prévu à cet effet.   Haut de page
  Page précédente   Page suivante







Nombre de pages vues, à partir de cette date : le 23 MAI 2019

compteur de visite

    




Envoyez un courrier électronique à Administrateur Web Société pour toute question ou remarque concernant ce site Web. 

Version du site : 10. 5. 14 - Site optimisation 1280 x 1024 pixels - Faculté de Nanterre - Dernière modification : 19 MAI 2019.   

Ce site Web a été Créé le, 14 Mars 1999 et ayant Rénové, en MAI 2019.