Créée le, 19/06/2015

 Mise à jour le, 19/05/2019

Visiteurs N°  




Accueil
Nouveau Blog Nouveautés Moteur de Recherche Votre Caddie Pour Vos Achats Votre Espace Membre Vos Signets et Vos Jeux Préférés Page de Bienvenue Statique Site en Français Site en Anglais
Sommaires
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Testez vos Connaissances Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Lexique Électronique Numérique Data book TTL Data book CMOS Dépannage TVC Mathématique
Micro-ordinateurs
Théorique des Micro-ordinateurs Testez vos Connaissances Pratique des Micro-ordinateurs Glossaires sur les Ordinateurs
Physique
La lumière Champ d'action Rayonnement Électromagnétique
Technologies
Classification des Résistances Identification des Résistances Classification des Condensateurs Identification des Condensateurs
Formulaires Mathématiques
Géométrie Physique 1. - Électronique 1. 2. - Électronique 1. 3. - Électrotechnique 1. 4. - Électromagnétisme
Accès à tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages N. B. M. - Tome I - 201 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Business à Domicile Ouvrages 34 pages gratuits Nos E-books Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Aperçu de tous nos Produits
E. T. F. - Tome I - 257 Pages E. T. F. - Tome II - 451 Pages E. T. F. - Tome III - 611 Pages E. T. D. - Tome I - 610 Pages E. T. M. - Tome I - 554 Pages Logiciel Géométrie Logiciel Composants Électroniques
Nos Leçons aux Formats PDF
Électronique Fondamentale Technologie Fondamentale Électronique Théorique Digitale Électronique Pratique Digitale Théorique des Micro-ordinateurs Mathématiques
Informatique
Dépannage Win98 et WinXP et autres Dépannage PC Glossaire HTML et Programmes PHP et Programmes JavaScript (en cours de travaux) Création de plusieurs Sites
Forums
Forum Électronique et Infos Forum Électronique et Poésie
Divers et autres
Formulaire des pages perso News XML Statistiques CountUs Éditeur JavaScript Nos Partenaires et nos Liens Utiles Gestionnaire de Partenariat Nos Partenaires MyCircle Sondages 1er Livre d'Or 2ème livre d'Or

Signets :
  Leçons suivantes        Leçons précédentes     Bas de page
  Cliquez ici pour la leçon suivante ou dans le sommaire prévu à cet effet


Conception de votre base de données Web (4ème partie) :



Identificateurs MySQL :


Il existe quatre types d'identificateurs dans MySQL : les bases de données, les tableaux et les colonnes, que nous connaissons déjà, et les alias, que nous étudierons au prochain chapitre.

Dans la structure interne de MySQL, les bases de données sont associées à des dossiers, et les tableaux à des fichiers. Cette implémentation a un effet direct sur les noms que vous pouvez leur donner. Elle influe également sur les majuscules et les minuscules dans ces noms : si votre système d'exploitation respecte les majuscules et les minuscules dans les noms des dossiers et des fichiers, les noms des bases de données et des tableaux respecteront également les majuscules et les minuscules (par exemple, sous Unix). En revanche, Windows ne respecte pas les majuscules et les minuscules dans les noms de fichiers. Les noms des colonnes et les noms des alias ne respectent pas les majuscules et les minuscules, mais, il est cependant impossible d'utiliser différentes syntaxes d'un même nom dans une même instruction SQL.

De plus, l'emplacement des dossiers et des fichiers contenant vos données dépend de votre configuration. Vous pouvez vérifier cet emplacement, en utlisant mysqladmin :

    mysqladmin variables

Le tableau 4 présente un résumé des différents identificateurs. Il faut également savoir qu'il est impossible d'utiliser les caractères ASCII 0 et 255 dans les identificateurs (ces caractères sont rarement utiles).


Tableau 4. - Identificateurs MySQL :
Type Longueur maximale Majuscules / Minuscules Caractères autorisés
Bases de données 64 Comme l'O / S N'importe quel caractère autorisé dans les noms des dossiers par votre système d'exploitation, sauf le caractère /.
Tableau 64 Comme l'O / S N'importe quel caractère autorisé dans les noms des fichiers de votre système d'exploitation, sauf les caractères / et .
Colonne 64 Non N'importe lesquels.
Alias 255 Non N'importe lesquels.

Ces règles sont extrêmement flexibles.

Avec MySQL et selon les versions, les identificateurs peuvent également contenir des mots réservés, ou n'importe quel caractère particulier, la seule limitation étant que si vous utilisez cette caractéristique, il faut placer vos identificateurs entre guillemets simples inversés (Alt Gr + è).

Par exemple :

    create database `create database` ;

Dans les versions précédentes de MySQL 3, ces règles sont plus restrictives et ne permettent pas ce genre de manipulation.

Naturellement, cette liberté supplémentaire ne doit être utilisée qu'à bon escient. Ce n'est pas parce que vous pouvez choisir n'importe quel nom qu'il faut le faire systématiquement. Ce principe est aussi valable dans n'importe quel type de programmation : il faut toujours utiliser des identificateurs dont le nom est significatif.

Types de données des colonnes :

MySQL reconnaît trois principaux types de données dans les colonnes : des valeurs numériques, des dates et des heures, et des chaînes de caractères. Dans chacune de ces catégories, il existe plusieurs types différents. Nous allons maintenant les passer en revue, et nous verrons dans les prochaines leçons leurs avantages et leurs inconvénients.

Il existe plusieurs variantes de ces types, en fonction de leur taille de stockage. Lorsqu'on choisit un type de colonne, il faut généralement choisir le type le plus petit dans lequel vos données peuvent entrer.

Pour plusieurs types de données, lorsque vous créez une colonne, vous pouvez spécifier la longueur maximale d'affichage (qui correspond au paramètre M dans les tableaux suivants). Ci ce paramètre est optionnel, il est spécifié entre crochets. La valeur maximale de M est 255.

Dans les descriptions suivantes, les valeurs optionnelles sont présentées entre crochets.

Types numériques :

Les types numériques sont soit des nombres entiers, soit des nombres à virgule flottante. Pour les nombres à virgule flottante, vous pouvez spécifier le nombre de chiffre après la virgule (paramètre D). La valeur maximale de D est la plus petite valeur entre 30 et M-2, (c'est-à-dire, la longueur maximale d'affichage moins deux, un caractère pour le point et un pour la partie entière du nombre).

Pour les types entiers, vous pouvez spécifier l'attribut UNSIGNED, pour accepter uniquement des nombres positifs, comme le montre le Listing 1 à cette adresse, en cliquant ici.

Pour tous les types numériques, vous pouvez spécifier l'attribut ZEROFILL. Lorsque les valeurs d'une colonne ZEROFILL sont affichées, elles sont justifiées à gauche avec des 0.

Les types entiers sont présentés dans le tableau 5. Vous remarquerez que, dans ce tableau, nous fournissons à la fois les intervalles signés et non signés.


Tableau 5. - Types de données entiers :
Type Intervalle Taille (octets) Description
TINYINT [(M)] -127 ... 128 ou 0 ... 255 1 Entiers très courts
SMALLINT [(M)] - 32 768 ... 32 767, ou 0 ... 65 535 2 Entiers courts
MEDIUMINT [(M)] - 8 388 608 ... 8 388 607, ou 0 ... 16 777 215 3 Entiers de taille moyenne
INT [(M)] - 231 ... 231 - 1, ou 0 ... 232 - 1 4 Entiers classiques
INTEGER [(M)] Synonyme de INT
BIGINT [(M)] - 263 ... 263 - 1, ou 0 ... 264 - 1 8 Entiers larges

Les types à virgule flottante sont présentés dans le tableau 6.


Tableau 6. - Types de données à virgule flottante :
Type Intervalle Taille (octets) Description
FLOAT (précision) Dépend de la précision Varie Peut être utilisé pour spécifier des nombres à virgule flottante en simple ou en double précision.
FLOAT [(M, D)] ± 1.175494351E-38, ± 3.402823466E+38 4 Nombres à virgule flottante en simple précision. Équivalent à FLOAT(4), en spécifiant une largeur d'affichage et un nombre de chiffres après la virgule.
DOUBLE [(M, D)] ± 1.7976931348623157E+308, ± 2.2250738585072014E-308 8 Nombres à virgule flottante en double précision. Équivalent à FLOAT(8), en spécifiant une largeur d'affichage et un nombre de chiffres après la virgule.
DOUBLE PRECISION [(M, D)] Synonyme de DOUBLE [(M, D)].
REAL [(M, D)] Comme ci-dessus Synonyme de DOUBLE [(M, D)].
DECIMAL [(M[,D])] Varie M + 2 Nombres à virgule flottante enregistrés dans des char. L'intervalle dépend de M, la largeur d'affichage.
NUMERIC [(M, D)] Comme ci-dessus Synonyme de DECIMAL.

Types de dates et d'heures :

MySQL supporte plusieurs types de dates et d'heures, qui sont présentés dans le tableau 7. Avec tous ces types, vous pouvez saisir vos données sous la forme d'une chaîne de caractères ou sous un format numérique. Vous devez en outre savoir qu'une colonne TIMESTAMP d'une ligne particulière prend automatiquement la date et l'heure de la dernière opération sur cette ligne, si vous ne la définissez pas manuellement. Cette caractéristique est très utile pour conserver une trace des transactions.


Tableau 7. - Types de dates et d'heures :
Type Intervalle Description
DATE 2000-01-01, 2016-12-31 Une date, affichée au format YYYY- MM - DD.
TIME -838:59:59, 838:59:59 Une heure, affichée au format HH: MM:SS. Vous remarquerez que cet intervalle est beaucoup plus grand que ce que l'on utilise ordinairement.
DATETIME 2000-01-01 00:00:00, 1999-12-31 23:59:59 Une date et une heure, affichées au format YYYY - MM - DD HH:MM:SS.
TIMESTAMP [(M)] 1980-01-01 00:00:00 Une date complète (ou timbre à date), utile pour identifier les transactions. Le format d'affichage dépend de la valeur de M (voir le Tableau 8).
Parfois en 2039 La valeur maximale dépend de la limite d'Unix.
YEAR [(2 | 4)] 70-89     (1980 -2070), 1901-2155 Une année, au format de 2 ou 4 chiffres. Un intervalle différent correspond à chacun de ces formats.

Le Tableau 8 présente les différents types d'affichage de TIMESTAMP :


Tableau 8. - Les types d'affichage de TIMESTAMP :
Type Spécifié Affichage
TIMESTAMP YYYYMMDD HHMMSS
TIMESTAMP (14) YYYYMMDD HHMMSS
TIMESTAMP (12) YYMMDD HHMMSS
TIMESTAMP (10) YYMMDD HHMM
TIMESTAMP (8) YYYYMMDD
TIMESTAMP (6) YYMMDD
TIMESTAMP (4) YYMM
TIMESTAMP (2) YY

Types de chaînes :

Il existe trois grands types de chaînes. Tout d'abord, il y a des chaînes classiques, c'est-à-dire des chaînes de texte brut. Ces chaînes correspondent aux types CHAR (longueur fixe) et VARCHAR (longueur variable). Vous pouvez spécifier la largeur de ces chaînes. Les colonnes de type CHAR sont justifiées avec des espaces, quelle que soit la taille des données d'origine, alors que les colonnes VARCHAR sont ajustées en largeur, automatiquement en fonction des données. Vous remarquerez que MySQL supprime les espaces ajoutés aux CHAR lorsqu'ils sont lus, et ceux des VARCHAR lorsqu'ils sont enregistrés. Il existe une fois de plus un compromis entre ces deux types, au niveau de la place mémoire et de la rapidité. Nous y reviendrons dans la prochaine leçon.

Il existe aussi les types TEXT et BLOB, dans différentes tailles. Ces types correspondent à des données texte ou binaire, plus longues. Les BLOB sont des "objets binaires de taille importante" (Binay Large OBjects). Ils peuvent contenir tout ce que vous voulez, comme des images ou des sons.

Dans la pratique, les colonnes BLOB et TEXT sont identiques, sauf que les colonnes TEXT respectent les majuscules et les minuscules, contrairement aux colonnes BLOB. Comme ces types de colonnes peuvent contenir des données très volumineuses, ils nécessitent certaines précautions. Nous les reverrons dans les prochains chapitres.

Le troisième groupe contient deux types spéciaux, SET et ENUM. Le type SET est utilisé pour spécifier les valeurs de cette colonne qui doivent provenir d'un ensemble particulier de valeurs. Les valeurs de la colonne peuvent contenir plusieurs valeurs provenant de cet ensemble. Vous pouvez avoir au maximum 64 éléments provenant de l'ensemble spécifié.

ENUM est un type d'énumération, qui est très semblable à SET, sauf que les colonnes de ce type ne peuvent contenir qu'une seule des valeurs spécifiées, ou NULL, et vous ne pouvez pas placer plus de 65 535 éléments dans une énumération.

Nous avons résumé les types de chaînes dans les Tableaux 9, 10, et 11. Le Tableau 9 présente les types de texte brut.

Le Tableau 10 résume les types TEXT et BLOB. La longueur maximale d'un champ TEXT (en caractères) correspond à la taille maximale, en octets des fichiers qui doivent être enregistrés dans ce champ.

Le Tableau 11 présente les types ENUM et SET.


Tableau 9. - Types de chaînes classiques :
Type Intervalle Description
[NATIONAL] CHAR (M) [BINARY] 1 à 255 Chaîne de taille fixe, de longueur M, M est compris entre 1 à 255. Le mot clé NATIONAL spécifie que le jeu de caractères par défaut doit être utilisé. Cela correspond au comportement par défaut de MySQL, mais il peut également être spécifié parce qu'il fait partie du standard SQL ANSI. Le mot clé BINARY spécifie que les données doivent être traitées en respectant les majuscules et les minuscules (le comportement par défaut est d'ignorer la casse).
[NATIONAL] VARCHAR (M) [BINARY] 1 à 255 Comme ci-dessus, sauf que la longueur est variable.


Tableau 10. - Types TEXT et BLOB :
Type Longueur maximale (caractères)  Description
TINYBLOB 28 - 1 (c'est-à-dire 255) Un petit champ BLOB.
TINYTEXT 28 - 1 (c'est-à-dire 255) Un petit champ TEXT.
BLOB 216 (c'est-à-dire 65 535) Un champ BLOB de taille normale.
TEXT 216 - 1 (c'est-à-dire 65 535) Un champ TEXT de taille normal.
MEDIUMBLOB 224 - 1 (c'est-à-dire 16 777 215) Un champ BLOB de taille moyenne.
MEDIUMTEXT 224 - 1 (c'est-à-dire 16 777 215) Un champ TEXT de taille moyenne.
LONGBLOB 232 - 1 (c'est-à-dire 4 294 967 295) Un champ BLOB de grande taille.
LONGTEXT 232 - 1 (c'est-à-dire 4 294 967 295) Un champ TEXT de grande taille.


Tableau 11. - Types SET et  ENUM :
Type Maximum de valeurs dans l'ensemble Description
ENUM ('valeur1' ,  'valeur 2' , ...) 65 535 Les colonnes de ce type ne peuvent contenir qu'une seule des valeurs listées, ou NULL.
SET ('valeur1' ,  'valeur 2' , ...) 64 Les colonnes de ce type peuvent contenir un ensemble de valeurs spécifiées, ou NULL.

Pour plus d'informations, vous pouvez vous reporter au chapitre concernant la configuration d'une base de données du manuel en ligne (en anglais), sur le site, en cliquant ici.

Maintenant que vous savez comment créer des utilisateurs, des bases de données et des tableaux, vous pouvez vous consacrer à l'interaction avec la base de données.

Nous terminons cette huitième leçon et nous verrons dans la prochaine, Comment placer des données dans des tableaux, comment les mettre à jour, comment les supprimer, et comment interroger votre base de données.



  Cliquez ici pour la leçon suivante ou dans le sommaire prévu à cet effet.   Haut de page
  Page précédente   Page suivante







Nombre de pages vues, à partir de cette date : le 23 MAI 2019

compteur de visite

    




Envoyez un courrier électronique à Administrateur Web Société pour toute question ou remarque concernant ce site Web. 

Version du site : 10. 5. 14 - Site optimisation 1280 x 1024 pixels - Faculté de Nanterre - Dernière modification : 19 MAI 2019.   

Ce site Web a été Créé le, 14 Mars 1999 et ayant Rénové, en MAI 2019.